Ça vaut la peine d’essayer

Tu hésites encore sur la formation que tu veux suivre après l'école ? Alors fais comme Lino...

et monte sur le toit. Lors d'un stage d'initiation, tu découvres de près ce que l'on peut faire en tant que installateur(trice) solaire et si ce métier est fait pour toi. Lino nous fait part ici de ses expériences et de ses impressions en tant qu'apprenti stagiaire.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas
Il est 7 heures, Lino rencontre dans son entreprise de découverte CKW arrive. Il est chaleureusement accueilli par Samuel. Cet électricien de formation âgé de 25 ans travaille comme installateur et technicien de service. Avec Bahar, qui est également électricienne de montage de formation, ils préparent le matériel pour le montage d'aujourd'hui : Modules photovoltaïques, câbles et onduleurs. Les outils personnels comme les pinces, les perceuses et les tournevis sont déjà dans la camionnette. Ensuite, c'est le départ pour Kriens. L'installation de panneaux solaires sur le toit d'une entreprise industrielle est imminente. La veille, Lino a aidé à fixer la sous-structure sur le toit. Il a vite compris comment faire.

Quelque chose pour les amateurs de plein air:intérieur
Samuel explique ce qu'il faut faire et Lino met la main à la pâte. Lino le sait : la prudence est le maître mot, qu'il s'agisse d'un toit plat ou incliné. Soulever le matériel n'est pas un problème pour le jeune footballeur amateur de 16 ans : "Les modules ne sont pas particulièrement lourds. Il faut juste faire attention à ne rien endommager". Sur le plan, on voit comment les modules doivent être disposés et reliés entre eux. "Après le montage, nous connectons l'onduleur", explique Samuel. Celui-ci transforme le courant continu produit par l'installation solaire en courant alternatif, nécessaire pour l'utilisation dans le bâtiment et pour l'injection dans le réseau basse tension. Le travail d'équipe est important, mais le contact avec les clients fait aussi partie du métier, surtout lorsqu'il s'agit de mettre à niveau des installations sur des maisons individuelles.

Un quotidien plein d'action
La journée de travail se termine à 16 heures. Lino est fatigué, mais il se réjouit déjà du lendemain. "Il faut s'habituer à se lever tôt, mais je trouve que c'est méga de finir le travail si tôt". Après ces deux journées bien remplies, il se voit bien faire un apprentissage d'installateur solaire : "C'est un métier utile avec beaucoup d'action. On est toujours en équipe, on est dehors sur des toits élevés et on a une vue géniale !"

Vous êtes curieux ? Alors goûte ici pour une entreprise formatrice.

Copyright Swissolar/Reto Schlatter

Apprentissage avec maturité professionnelle – que je dois savoir ?
Icon Kampagne Swissolar Solarlehre
Apprentissage avec maturité professionnelle – que je dois savoir ?
Accélérer la progression professionnelle
Blog Kampagne Swissolar Solarlehre
Accélérer la progression professionnelle
Et après ton apprentissage ?
Icon Kampagne Swissolar Solarlehre
Et après ton apprentissage ?

Ruf uns an unter

T 044 250 88 26

Appelle-nous au

T 044 250 88 26